HEY

Participe au prochain Challenge Webflow !

Landing Page Freelance : 10 étapes pour obtenir des résultats rapidement

Une landing page quand on est freelance c’est le premier reflexe à avoir. Mais, si tu veux des résultats il va falloir suivre quelques règles fondamentales.

Mis à jour le

19/12/2020

Landing Page Freelance : 10 étapes pour obtenir des résultats
Landing Page Freelance : 10 étapes pour obtenir des résultats

Landing page quand on est freelance c’est le premier reflexe qu’il faut avoir. Cependant, si tu veux des résultats il va falloir suivre quelques règles fondamentales. Combien de fois je n’ai pas entendu dire “mon portfolio me rapporte rien” ou “pas besoin de Site Web, un page facebook , instagram ou Linkedin suffit”.

Le problème des réseaux sociaux, c’est qu’on ne maîtrise rien. Ils évoluent vers un modèle privilégiant le paiement de publicité pour se faire entendre et pour bien faire il faut être hyper actif sur un réseau social en particulier pour que ça marche.

Je ne suis pas là aujourd’hui pour approfondir ce sujet-là, mais je veux donc te partager le fait qu’il vaut mieux avoir son propre Site Web ou une Landing page bien optimisé (voir les deux). C’est le seul endroit que tu peux maîtriser au long terme et attirer de vraies futurs clients.

#webflow #landingpage #freelance

🌈 Sondage

Et toi, que fais-tu pour attirer de nouveaux clients?
Donne-moi ton avis en commentaire ! 🌈❤️

Sommaire

Qu’est-ce qu’une landing page sur ?

Parlons des 3 éléments pour la création d’une landing page:

Les 10 étapes de création d’une landing page au top

Conclusion

Vidéo

Landing page : Qu’est-ce que c’est ?

Que tout soit clair, avant d’aller plus loin. Une landing page n’est pas une simple page d’accueil. Elle n’a pas pour seul but de présenter ton site ; au contraire, elle tient un rôle plus important : celui de convertir les prospects en clients. Pour cela, tu les invites à faire quelque chose d’assez précis.

La landing page est différente d’une page de service. Si tu penses donc que tu puisses vendre directement un service ou un produit sur cette landing page, tu dois suivre quelques règles ! Il s’agit d’un processus qui aide les prospects à se convertir.

Landing page : 3 Règles de création

1. Ne fais surtout pas de bêtises

Quand je dis bêtise, je parle de mensonges, d’exagération, d’excès...

J’avoue, ce n’est pas facile à comprendre, mais cet exemple pourra peut-être te donner une idée plus claire de ce que je veux dire :

“JE CREE UN SITE QUI TE FERA PROPULSER SUR GOOGLE EN SEULEMENT UNE SEMAINE”.

“SERVICE EXCEPTIONNEL PAS CHER”.

“RESULTATS GARANTI”.

Est-ce que tu y crois toi ? Moi, non.

Et si l’auteur a eu de bonnes intentions en écrivant un tel titre, ce n’est pas l’impression qu’il donne. On sait tous que c’est impossible, qu’être bien référencé sur Google ça demande du temps, de la patience et de la persévérance. Un service exceptionnel n’est pas possible à prix planché et les résultats ne sont jamais garanti.

2. Ne prend pas le design à la légère

C’est vrai que le contenu est roi, mais ce n’est pas une raison pour écrire tout un pavé de textes, sans couleurs et sans médias. Là où je veux en venir est qu’il faut savoir équilibré ce que tu insères dans la landing page. Trop de textes tuent le texte, trop d’images tuent l’image.

3. Sois précis

Et si un client arrive jusqu’en bas de ta landing page, mais qu’il ne sait pas encore quoi faire ? Ce n’est pas du tout bon signe ! Cela signifie que tu as échoué dans la conception de ta landing page.

Tu as été forcément abstrait dans les actions à mener, le processus de conversion...

Pourtant, sur une landing page, ton objectif doit être clair (nous y revenons plus tard). D’ailleurs, rien ne fait de mal à dire directement aux futurs clients ce qu’ils doivent faire (pourvu que tu le fasses avec courtoisie). Plus c’est clair pour eux, plus il y a de chances qu’ils acceptent d’embarquer.

landing page
Formation Webflow

Les 10 étapes de création d’une landing page

1. Prends soin du Hero

Pour ceux qui ne le savent pas encore, le hero header est une sorte de bandeau d’accueil à mettre en place sur le landing page. Il occupe une place très particulière à l’accueil de tes visiteurs. Cependant, on ne peut pas classer tous les élements en hero. Seules les éléments de qualité, qui véhiculent un message particulier, sont qualifiées pour se positionner à cet endroit.

Certains designers décident de mettre le hero en arrière-plan de toute une page, avec un effet parallax. D’autres laissent encore de la place pour les textes, en bas. C’est précisément dans ce dernier cas qu’il faut inciter les visiteurs à scroller vers le bas.

Je te montre une astuce : fais en sorte que ton hero raconte une histoire (la tienne, s’il s’agit de ton site, ou celle de ton client s’il lui appartient) ; cela donnera envie aux internautes d’aller plus loin, de scroller vers le bas.

2. Précise bien le Call to Action

Le call to action se présente généralement sous forme de lien ou bouton. Son objectif ? Celui d’amener les visiteurs à accomplir une action précise. Cela ne signifie pas que tu dois obliger les internautes à réaliser cette action. Au contraire, ils doivent le faire de leur plein gré. D’où l’importance de bien étudier le CTA d’une landing page.

Il doit avoir un but précis :

  • lire un article de blog
  • prendre un rendez-vous de 30 minutes
  • s’abonner à une newsletter
  • suivre sur linkedin
  • regarder une vidéo
  • télécharger un cadeau
  • participer à un événement
  • et bien d’autres...

Mais celui qui nous concerne ici est la demande d’un rendez-vous en ligne. Comparé aux rendez-vous physiques, cela prend moins de temps et pourtant, garantit plus de bénéfices. D’autant plus qu’avec la pandémie du covid19, c’est plus pratique.

Seulement, une nouvelle question se pose : comment convaincre les visiteurs que demander un rendez-vous en ligne est la meilleure chose à faire ?

Tu dois écrire le maximum d’informations rassurante sur ton site, par exemple :

  • le prix de tes prestations
  • tes clients ou projets actuels
  • tes jours d’ouverture
  • tes coordonnées complètes
  • etc.

Avec un petit coup de pouce (et donc, la présence du CTA pour prise de rendez-vous en ligne), tu verras que tu auras plus de clics !

Voici quelques informations aussi important à connaître :

  • Le design du bouton doit être bien pensé. Choisis par exemple des couleurs contrastée, de manière à attirer l’attention. Je te conseille même de faire du A/B testing pour savoir quelles couleur et forme sont les plus attirantes.
  • Les contenus de ton CTA ne devront pas être tous les mêmes. Des phrases ou verbes différents pour un peu de diversités. Mais encore, cette technique te permet de voir quels verbes ou phrases ont le plus attiré tes prospects (par le nombre de clics).
  • Enfin, veille bien à choisir l’endroit du CTA. Il te faut évidemment des endroits stratégiques, par exemple, à la fin de textes pertinents ou coin supérieur droit.

3. N’oublie pas les preuves sociales

Faire confiance à une personne que tu ne connais pas encore, c’est bien difficile, surtout que celle-ci soit prestataire de service. Je te conseille donc de donner un petit coup de pouce à tes prospects, en insérant sur ton site quelques témoignages clients.

Non seulement tu gagnes en crédibilité, mais voici également d’autres avantages :

  • Tu as plus de chances d’attirer de nouveaux clients et prospects
  • Tu auras alors un taux de conversion plus élevé
  • Tu montres que tu es réellement expert dans ce que tu fais

Évidemment, tout cela influe sur la décision de tes clients.

Ces témoignages sont considérés comme des preuves sociales. Voici le concept : les gens sont plutôt conformistes, ils ont plus tendance à adopter le même comportement que ses semblables.

Je parie que tu as déjà eu une telle attitude par le passé. Disons que tu es sur le point de choisir un restaurant ; l’un est vide tandis que l’autre est rempli de monde. Inconsciemment, s’il n’y a pas de raisons particulières, tu iras dans le second restaurant. Tu te bases sur la théorie comme quoi : si plusieurs personnes sont intéressées par une chose en particulier, c’est forcément parce que c’est la bonne !

Où mettre ces témoignages, précisément ? Sur le landing page, oui, mais où ?

Exactement comme les CTA, ils sont mieux placés sur des endroits stratégiques, là où les visiteurs sont les plus susceptibles de cliquer. Je pense particulièrement à une place après la présentation de tes récents projets. A ces endroits-là, les gens ont plus d’hésitation. Il faut donc les pousser un peu.

4. Expose tes projets réalisés

À part les témoignages, un autre meilleur moyen de gagner la confiance des clients est d’y présenter les récents travaux que tu as déjà réalisés. Il peut s’agir d’images ou de liens vers les sites web que tu as conçus.

Ici, il n’y a pas de règles ; tu peux y mettre les projets que tu as réalisés pour tes clients (bien sûr, pourvu qu’ils l’acceptent), mais encore, tes projets personnels.

Seulement voilà : comment les internautes pourront-ils savoir quel est cet objectif si tu ne l’écris pas noir sur blanc ? En effet, tout au long de landing page, tu dois veiller à ce que “cet objectif” soit clair. Cela surprise.

Qui sait, peut-être que la chance te sourira un jour, et qu’un client tombe sur un de tes projets qui ressemble exactement à ce qu’il recherche.

5. Soit le plus concis possible

Comme je l’ai précisé au début de ce guide :

une landing page = un objectif clair

Seulement voilà : comment les internautes pourront-ils savoir quel est cet objectif si tu ne l’écris pas noir sur blanc ? En effet, tout au long de la landing page, tu dois veiller à ce que “cet objectif” soit clair. Cela évite les éventuels malentendus !

Je prends un exemple. Pour notre cas, nous avons pour objectif d’acquérir de nouveaux clients via la prise de rendez-vous en ligne. Si jamais tu n’étais pas assez clair, ils risquent de croire à un rendez-vous physique. Si cela ne leur convient pas, tu auras perdu plusieurs opportunités.

Les titres, sous-titres et autres contenus sont évidemment les principaux outils que tu vas utiliser pour clarifier tout cela. Mon premier conseil est donc de créer un titre percutant. Comme il attire en premier lieu le regard de tous les internautes, il doit évidemment être tout de suite clair et concis. Comme on dit : “la première impression est toujours la bonne !” Si de prime abord, ils jugent que ce n’est pas pertinent, tout est perdu d’avance.

Ensuite, si tu veux entrer plus de détails sur ton activité, ton offre, etc., tu le fais dans le corps de texte, et surtout pas dans le titre. Attention toutefois à ne pas perdre l’idée principale tout au long du texte. Pour éviter cela, mets en tête que ce contenu a pour mission de guider les lecteurs vers ton objectif principal (celui de la demande de prise de rendez-vous en ligne, entre autres). Peut-être peux-tu commencer par parler des problèmes rencontrés par tes potentiels clients, et ensuite, tu proposes l’ultime solution : une conversation en ligne.

landing page
Formation Webflow

6. Le Design : un point très IMPORTANT

Comment reconnaître le design adapté à ta cible si tu ne connais même pas encore ta cible ? Je t’invite alors, avant toutes choses, à penser à ton client idéal. Si nécessaire, prends même un brouillon sur lequel tu écriras les informations nécessaires sur lui : âge, sexe, carrière, objectifs, rêves, etc. Plus importants encore, essaie d’identifier son problème. Mets-toi à sa place, et demande-toi ce qui le fait craindre le plus.

Ce n’est qu’alors que tu peux leur proposer un design adapté, un design qui répond parfaitement à ses attentes. Un design qui lui donne une impression de régler son problème. Tu t’en doutes sûrement, à chaque persona doit ainsi correspondre un design de landing page unique, sur mesure. Si jamais tu n’es pas sûr de ton choix, que dis-tu de réaliser un test ? Dans le cadre de landing page, on l’appelle A/B Testing.

N’oublie pas que tout le monde (ou presque) est actuellement accroc à leur mobile (surtout la population jeune). Ce serait bien dommage de perdre des visiteurs à cause de pages non adaptées au mobile. Alors, quel que soit le design choisi, assure-toi qu’il est compatible avec mobile. On parle alors de responsive design.

7. Insère des images adaptées

Maintenant, assez parler de titres, contenus et designs. Parlons aussi des images (ou vidéos), car les landing pages en sont aussi composés. Ces médias rendent une page plus humaine, à condition qu’elles soient bien choisies.

Prenons un exemple de Airbnb. Leur landing page a pour objectif d’amener leurs prospects à devenir hôte. Pour cela, ils utilisent une image qui les aide à s’imaginer en tant qu’hôte. Toutes les images qui sont présentes sur la landing page ont toutes cet objectif d’ailleurs.

Alors, quand tu choisis les images que tu mets sur ta landing page, prends bien soin de ne sélectionner que celles qui correspondent à la thématique. Tu ne vas certainement jamais prendre une image de cuisine si ton site s’adresse à des entrepreneurs de la construction, n’est-ce pas ?

8. Tiens un blog et alimente-le

Une landing page ça rapporte. C’est donc une excellent idée, mais si tu y ajoute un blog c’est encore mieux. Qui dit blog dit toutefois “articles de blog” ou “guides”. Or, ces derniers doivent traiter des sujets en relation avec ta thématique.

Si tu proposes des services de création de sites par exemple, tu ferais mieux de parler de choses qui intéressent vraiment tes lecteurs. Peut-être, des astuces à propos de la création de site, du choix de l’hébergement, du CMS le plus performant... ? Cela, dans le but de rassurer tes clients que tu maîtrises réellement ton domaine !

9. Travaille le SEO de ta landing page et du site en général

Peu importe la réussite d’une landing page, si elle n’est pas bien référencé pour amener du trafic, elle ne sert à rien. C’est pourquoi tu dois penser au SEO de la page.

Heureusement qu’avec Webflow, c’est un jeu d’enfant. Toutes les balises à remplir sont accessibles facilement. Il ne te reste donc plus qu’à remplir celles liées avec la landing page.

Par contre, si tu n’es pas trop à l’aise avec Webflow (peut-être utilises-tu d’autres CMS), veille bien à ce que la structure des codes soit propre. C’est un facteur important pour Google !

Enfin, quel que soit le CMS choisi, n’oublie pas les travaux SEO de base pour un site :

  • De un, la page doit contenir des titres H1 optimisés
  • De deux, l’URL de la landing page doit être propre et logique
  • Ensuite, toutes les images sont optimisées, et donc, tu remplis leurs balises ALT avec une description contenant le mot clé
  • La landing page doit être animé régulièrement. Un moyen de le faire est par exemple la publication régulière d’articles de blog (une fois par semaine au moins). Google considère ce geste comme un signal positif de ta part ; il notera que ton site n’est pas parti aux oubliettes, que tu t’en occupes toujours. Ainsi ne verra-t-il aucun inconvénient à l’afficher dans les résultats de moteurs de recherche.
  • Or, chaque article doit être référencé sur un mot clé précis. Il doit ensuite respecter toutes les règles de SEO y afférentes : présence de mot clé dans les endroits stratégiques (titres, sous-titres, liste à puce), méta description, etc.
  • Nous avons parlé de témoignage tout à l’heure. Sais-tu qu’ils contribuent en grande partie à mieux référencer ton site ? En effet, ils fonctionnent comme les articles de blog. Plus il y a de nouveaux contenus, plus Google le met à jour régulièrement. Naturellement, ces témoignages contiennent des mots clés de longue traine, en rapport avec les services que tu proposes.
  • Je t’ai dit tout à l’heure que le design d’un site doit être adapté au mobile. Eh bien ce critère présente un impact sur le SEO du site.
Formation Gratuite

10. Quelques outils supplémentaires, et surtout efficaces

Les grandes étapes de création de landing page étant achevées, il ne reste plus qu’à la peaufiner.

C’est là que tu vas intégrer différents outils, mais personnellement, j’ai choisi :

  • Le Facebook Pixel
  • Google Analytics
  • Google Search Console

Facebook Pixel

La landing page vise à convertir tes prospects en clients. Or, Facebook Pixel est généralement utilisé à ces fins. En fait, il a un code qui permet de suivre les actions des visiteurs sur les landing page. Tu récolteras donc toutes les données qui te seront nécessaires pour améliorer tes publicités sur Facebook.

TIPS Ninja
Ce n’est pas pour cela que tu es obligé de faire de la publicité tout de suite. Tu peux faire cela les mois suivants, mais au moins tu auras récoltés toutes les données. Car la particularité du Pixel Facebook c’est qu’il récolte les données de plusieurs mois. Donc si tu fais de la pub 3 mois après tu pourras toucher toutes les personnes ayant visité ton site les 3 derniers mois.

Il ne reste plus qu’à savoir comment installer ce code sur ta landing page. C’est simple :

  • Tu dois te rendre sur la page Facebook Gestionnaire d'événements et cliquer commencer (dans la Pixel Facebook : suivre les activités du site web)
  • Ensuite, tu choisis d’entrer ou non l’URL de ton site. Continuer.
  • Tu as ton code pixel. Pour l’ajouter sur ton site, tu vas devoir passer par le codes sources, plus précisément, dans la partie <head>. Sur Webflow ça ce passe des les paramètre. C’est installé en 1 clic!

Google Analytics

Pour faire simple, Google Analytics permet une analyse complète des comportements des visiteurs, de la source de trafic ainsi que du trafic sortant. Ces données, à leur tour, t’aideront à voir si la landing page est une réussite ou non. Tu auras également accès au taux de rebond (pourcentage des internautes qui n’ont rien fait sur ta landing page, mais qui sont tout de suite sorti du site).

Si tu analyses tout cela, c’est pour le même but que tout à l’heure : dans le but d’améliorer la landing page, encore et encore, en fonction de ce qui fonctionne et de ce qui ne fonctionne pas.

Google Search Console

Si tu as un compte Google, tu dois avoir un compte Google Search Console (GSC). Une étape supplémentaire est toutefois requises pour que les données de ton site apparaissent dans le tableau de bord. Il faut que tu confirmes que le site en question t’appartient. Tu as le choix entre :

  • Créer une balise HTML à la page.
  • Insérer une nouvelle entrée DNS au nom de domaine
  • Se baser sur le compte Google Analytics

Une fois tout cela terminé, tu as à ta disposition toutes les données qu’il te faut pour perfectionner ta landing page. GSC se concentre particulièrement sur la recherche de mots clés pertinents, en rapport avec ton activité, et suite aux recherches menées par les internautes. Des données très intéressantes donc!

landing page
Formation Webflow

Conclusion

Bref, la liste de choses à faire pour avoir une landing page de qualité est bien longue. Tu auras évidemment besoin de plus de temps. Mais je te promets qu’en respectant ces étapes à la lettre, tu es sûr de convertir bien plus de prospects en clients. Attention toutefois ! Ta landing page devra évoluer régulièrement. Si tu veux y apporter une activité récurrente, pense à alimenter un blog.

Commentaires

Pause cafe

4 articles que tu pourrais aimer

FORMATION GRATUITE

Enregistre-toi ici pour recevoir gratuitement
la Formation Découverte

Commence par suivre la Formation Découverte, tu y découvriras les bases de Webflow et un avant gout de ce qui t’attend dans la formation Démarrer Weblow.

Commence la formation gratuite